Archives

Le bois, élément naturel de la ville de demain ?

L'architecture contemporaine se réconcilie avec la construction en bois.
Foncière Logement mène une réflexion sur le rôle que jouera le matériau dans l'avenir de nos habitations.

Le bois change le visage de nos villes. Dans les quartiers en rénovation urbaine, la domination du « tout béton » prend fin et laisse la place à des constructions plus chaleureuses et plus accueillantes.
Signe du changement, le matériau bois devient de plus en plus présent. Façades, bardages, pergolas, ouvertures et habillages... Ses traitements architecturaux ne laissent pas indifférents.

Côté énergétique, le bois est devenu un allié pour proposer des logements basse consommation. En effet, ses propriétés thermiques et isolantes en font un matériau de prédilection. Ainsi, les façades en ossature bois sont une solution indiquée, notamment pour des maisons individuelles. Associé aux autres matériaux, acier et béton, le bois offre alors de nouvelles possibilités techniques.

Thermiques ou esthétiques, des qualités à redécouvrir

A Saint-Etienne, Foncière Logement et ses partenaires ont réalisé les Jardins de Sembat, un programme de maisons individuelles. Conçues à partir d'une ossature bois, les habitations présentent une sur-isolation grâce à un parement bois des façades.
Cette enveloppe procure une forte inertie thermique tout en contribuant à l'esthétique générale. « Le programme s'intègre harmonieusement dans un îlot où la dimension paysagère est importante, tout en offrant un niveau de Très haute performance énergétique (THPE) », souligne le promoteur Spirit Grand Sud.

À Bourges également, Foncière Logement mise sur ce choix pour plusieurs autres programmes de maisons. « L'utilisation du bois participe à limiter le besoin en énergie des logements, leur consommation de chauffage sera équivalente à celui des maisons dites passives », argumente Elodie Folgoas, du cabinet d'architecture Philippe Madec. Etudiées pour une exposition maximale à la chaleur naturelle du soleil par de larges ouvertures au sud, les habitations se chauffent presque toutes seules.
Et la façade régule au mieux les températures intérieures, participant ainsi au confort de vie.

Le bois joue aussi son rôle dans la construction de collectifs. Intégration paysagère, dessin moderne des façades, mélange inédit de matériaux... Les architectes y trouvent une source d'inspiration qui réinvente leurs propositions.
Un nouvel enjeu se présente maintenant : l'esthétique des habitations parées de bois tiendra-t-elle dans la durée ? Le matériau vieillira-t-il bien ? Acteur d'une vision durable de la rénovation urbaine, Foncière Logement lance une étude approfondie sur le sujet. Ses résultats permettront de connaître les bons usages du bois, afin d'en faire un choix pérenne pour l'avenir de la ville.