Archives

Angers

Avec Paul Chemetov, Foncière Logement revisite l'esprit contemporain
en rénovation urbaine. Une approche simple, élégante et fonctionnelle de l'habitat collectif.

D'emblée, l'immeuble marque les esprits par ses formes, ses partispris et ses matériaux audacieux et résolument modernes. À Belle-Beille, quartier en pleine rénovation urbaine d'Angers, les tours démolies font maintenant place à une résidence de qualité, dessinée par l'architecte Paul Chemetov pour Foncière Logement.
Simple et sophistiquée à la fois, l'esthétique de ce programme ne laisse pas indifférent. Les façades de briques aux tons clairs joueront avec les saillies en bois indigène. Surmontant le tout, la superstructure de l'attique en zinc donne le ton : sobriété, modernité, longévité.
 

La résidence accueillera 47 familles. Les logements, au nombre de quatre par palier au maximum, proposent une vaste gamme de surfaces et de plans. Mais tous possèdent un point commun : une double orientation nord-sud, des suites parentales traitées avec dressing et douche en pavés de verre. De quoi réconcilier les Angevins avec un quartier qui fut le premier à accueillir les grands ensembles de la commune dans les années cinquante.

Créer un lien de quartier

Dans un autre quartier d'Angers, à Grand Pigeon, les barres HLM cèdent elles aussi leur place aux nouvelles constructions et à la ré-habilitation. Foncière Logement fait appel au duo Paul Chemetov et Michel Pacteau pour y concevoir une opération originale. Ni pavillon, ni résidence, les petits bâtiments font figure de grandes maisons de ville dans lesquelles se logent deux appartements par niveau et un duplex en attique. Ainsi dessiné, le programme crée un lien de quartier entre les immeubles voisins d'un côté et une zone pavillonnaire de l'autre.
Plus largement, Foncière Logement s'engage résolument dans les secteurs en rénovation urbaine d'Angers et de son agglomération.
En 2010, elle livre quelque 187 logements. Avec une ambition : insuffler la vie grâce au logement.
Comme le souligne Marc Goua, maire de Trélazé, qui accueille l'un de ces programmes : « La chance pour nous, c'est que cela reste à dimension humaine. »

Foncière Logement investit dans cinq opérations de rénovation urbaine.

Quartier Belle-Beille :

  • résidence de 47 logements.
  • Livraison : décembre 2010.
  • Promoteur : Socogim Coueron.
  • Architectes : Paul Chemetov et Michel Pacteau.

Quartier Grand Pigeon :

  • résidence de 15 logements.
  • Livraison : juillet 2010.
  • Promoteur : Socogim Coueron.
  • Architectes : Paul Chemetov et Michel Pacteau.

Quartier La Roseraie :

  • résidence de 23 logements.
  • Livraison : octobre 2010.
  • Promoteur : Groupe Pierre Abraham.
  • Architecte : Arch'Immobilier et Logerais Et Associes

Quartier Verneau :

  • résidence de 18 logements.
  • Livraison : mars 2010.
  • Promoteur : Le Val De Loire.
  • Architecte : Lionel Vie Architecte.

À Trélazé, quartier des Plaines Petits-Bois :

  • 14 maisons individuelles.
  • Livraison : 2009.
  • Promoteur Oceanic.
  • Architecte : cabinet In Situ.